19/03/19 – LES JOURNALISTES SONT-ILS TROP DÉPENDANTS DES POLITIQUES ET VICE-VERSA ?

109

LES JOURNALISTES SONT-ILS TROP DÉPENDANTS DES POLITIQUES ET VICE-VERSA ?
19 mars de 18h45 à 20h00

Invités : André BERCOFF – Conseiller éditorial à Valeurs Actuelles, Camille LANGLADE, chef du service politique de BFM TV, Gérard LECLERC – éditorialiste à CNews, Frédéric SAYS – service politique de France Culture

Animé par Nicolas Arpagian – Prospective Stratégique

Selon le 32e Baromètre de la confiance des Français dans les médias de La Croix, la crédibilité accordée aux médias et la perception de l’indépendance des journalistes sont au plus bas. Les trois quarts des sondés jugent les journalistes trop élitistes, trop dépendants du pouvoir politique. Une fracture médiatique qui s’est accentuée à l’occasion du mouvement des gilets jaunes. Recréer un lien avec le citoyen, nécessite d’impulser une remise en question de la profession en tentant d’analyser les griefs qui lui sont adressés.

Hubert Beuve-Méry, fondateur du Monde expliquait à ses journalistes qu’ils avaient le droit d’être invités par le pouvoir politique « à condition de cracher dans les plats».
L’interdépendance croissante entre pouvoir économique et politique se fait-elle au détriment de l’indépendance de la presse ?
L’ubérisation du métier fragilise-t-il les tentatives de contestation de ces deux pouvoirs ?
Les rédactions sont-elles aussi politisées qu’on le dit ?
Les médias sont-ils effectivement un facteur d’influence politique ?
Les journalistes viennent le plus souvent des mêmes écoles que la plupart des leaders gouvernementaux. Ce mélange des genres nuit-il à l’indépendance ?
Les journaux sont–ils trop subventionnés par l’état ?

Membres du Press Club de France demandez à assister à ce débat: