2023 – L’OPINION A 10 ANS : RETOUR SUR 10 D’ANALYSES, 10 ANS D’OPINIONS

    333

    Mercredi 4 octobre 2023 de 8h45 à 10h00

    Thème : L’OPINION A 10 ANS : RETOUR SUR 10 ANS D’ANALYSES, 10 ANS D’OPINIONS

    Invité : Nicolas BEYTOUT, journaliste, fondateur et directeur de la rédaction de l’Opinion

    Animé par : Patrice Romedenne – France Télévisions

    Il y a dix ans paraissait la première édition de l’Opinion, média libéral, pro-business et pro-européen, qui couvre et analyse l’actualité économique, politique et internationale et qui selon son fondateur “assume ses opinions“. Au lancement de l’Opinion, conçu pour être une publication numérique avec une extension papier, Nicolas Beytout a fait le pari d’investir une niche et choisi de “ne pas être obsédé par la couverture de l’actualité” mais au contraire de sélectionner quelques infos et de les traiter avec un angle en apportant une analyse différente pour “lui donner un sens”.
    Faire vivre un tel quotidien national était plus qu’un challenge à une époque ou tout le monde s’accordait à dire qu’il n’y avait plus de place pour un journal papier car tout devenait numérique.

    En dix ans, le paysage médiatique a été bouleversé. Pas seulement par l’apparition de types de médias nouveaux, mais aussi par l’émergence de comportements radicalement différents dans l’acte de s’informer. Mais malgré tout, même s’il n’est pas encore rentable, l’Opinion a trouvé sa place. Aujourd’hui il est diffusé à 40 000 exemplaires par jour (41 % pour le print et 59 % pour le numérique) et annonce un CA de 25 millions.

    Quelles ont été les étapes du développement du journal ?

    Pourquoi à l’époque du lancement, alors que tout le monde disait que le numérique allait tout balayer, a-t-il décidé de lancer l’Opinion également en version papier ?

    L’Opinion n’a pas atteint son équilibre financier. Comment tient-il ?

    Qu’a apporté le rachat de l’AGEFI il y a deux ans ?

    Il y a de nombreuses extensions de la marque “L’Opinion”

    Il a déclaré vouloir davantage mettre l’outil de l’intelligence artificielle au service de son journal. Est-ce qu’un robot pourrait écrire des articles pour l’Opinion ?

    Quel est l’avenir de l’Opinion ?

    Crédit Lionel Guericolas