Le New York Times payant sur les réseaux sociaux

314

Le quotidien américain a récemment limité à dix par mois le nombre d’articles lus gratuitement par ses lecteurs sur Twitter.

Le journal avait imposé une limite sur son site internet depuis 2011 et sur Facebook depuis deux mois. Objectif : mieux monétiser les visites des internautes. Le quotidien compte 11 millions de fans sur Facebook, 10,5 millions sur Twitter mais seulement 1,1 million d’abonnés numériques.