18/06/21 – LES FRANCAIS ET LES MEDIAS : LEUR PERTE DE CONFIANCE EST-ELLE INELUCTABLE ?

201

Vendredi 18 juin de 8h45 à 10h00
LES FRANCAIS ET LES MEDIAS : LEUR PERTE DE CONFIANCE EST-ELLE INELUCTABLE ?


Invités : Christophe DELOIRE – Secrétaire général de Reporters sans Frontières, Nicolas VIDAL – Créateur de BSC NEWS, le premier webmagazine culturel en France, pionnier des pure-players culturels et créateur du webmédia PUTSCH. Auteur de “Médias : le grand errement” aux ed. Hugo Doc

Animé par : Nicolas Arpagian – Prospective Stratégique

La défiance vis-à-vis des médias n’est pas nouvelle. Si pendant la crise sanitaire les Français ont plébiscité les médias traditionnels, différents sondages ont montré qu’ils ne leur ont pas pour autant fait confiance. 
Nous allons chercher à analyser la raison d’être de la défiance d’une grande partie des Français à l’égard des médias. Car le déficit de cote d’amour ou de crédibilité des supports d’information constitue un symptôme inquiétant pour la démocratie.

Nicolas Vidal a constaté la désagrégation des contenus de qualité, la perte de sens qui entraîne la désaffection des lecteurs. Les récents conflits sociaux (Gilets jaunes, réforme des retraites) et la crise sanitaire ont révélé selon lui des antagonismes très forts entre la grande presse nationale parisienne et la France des territoires.

Christophe Deloire nous présentera la plateforme “Journalism Trust Initiative” qu’il vient de lancer et qui vise à identifier et récompenser les sources d’information dignes de confiance. L’objectif ? Bâtir un écosystème d’information plus sain, où il est possible d’identifier et de promouvoir l’information fiable, et ainsi de restaurer la confiance du grand public dans les médias.

Alors pourquoi une telle défiance ?
La perte de confiance d’une partie de la population envers les médias traditionnels est-elle inéluctable ?
Comment expliquer que le public se désintéresse de l’actualité ?
Certains médias auraient-ils succombé aux sirènes de l’entre-soi, laissant à l’écart de l’information une grande partie des Français ?
Faut-il aller jusqu’à incriminer une presse déconnectée d’une France périphérique ?
Quelles sont les solutions pour redresser la situation ?

Nous allons tenter de décrypter les raisons de cette défiance et d’en mesurer les conséquences avec nos invités.

Crédit photo : ©Laetitia Kalafat.jpg

Membres du Press Club de France demandez à assister à ce débat: