Photos de guerre, l’AFP au coeur des conflits

319

Ce livre d’Yves Gacon, journaliste à l’Agence France-Presse depuis plus de 40 ans, retrace les itinéraires de six photoreporters et regards croisés sur le photojournalisme de guerre.

À la fin du second conflit mondial, Robert Capa avait fait un voeu : « Rester au chômage en tant que photographe de guerre » jusqu’au terme de sa vie. L’avenir ne lui a pas donné raison. Capa est mort victime d’une mine en 1954 en Indochine.
Les conflits se sont multipliés sur la planète. Emblématique pour toute une génération de photographes, la guerre du Vietnam a constitué l’âge d’or du photojournalisme de guerre, avec des images élevées au rang d’icônes.
Depuis une trentaine d’années, les photographes de l’Agence France-Presse couvrent avec succès les zones de guerre, sur tous les continents : Liban, Irak, Afghanistan, Bosnie, Afrique, révoltes des « printemps arabes »… Ils sont aussi présents au coeur des émeutes urbaines : Grèce, Turquie, Ukraine, Brésil… Six d’entre eux – Patrick Baz, Eric Feferberg, Odd Andersen, Issouf Sanogo, Fred Dufour, Miguel Medina -, de différentes nationalités, livrent leurs expériences et leurs anecdotes. Passionnés, courageux et lucides sur les risques du métier. Témoins indispensables de la violence des hommes et des atrocités des guerres. Passeurs d’images à destination des générations futures.