Pierre Salviac perd son combat face à RTL

417
Logo RTL

«A toutes mes consœurs, baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première dame de France». 

A la suite de ce tweet, le journaliste avait été licencié par la station. Il avait alors assigné en justice son employeur mais le TGI a jugé légitime la décision de RTL de rompre la collaboration avec lui estimant que ce « tweet » portait atteinte aux valeurs de la radio.

De son coté Pierre Salviac voulait faire reconnaître par la justice la liberté d’expression sur les réseaux sociaux, notamment sur le statut juridique des « tweets » qui n’est toujours pas tranché.

Image : © RTL