Jeudi 13 octobre 2022 de 8h45 à 10h00

Invités : Jérôme RIPOULL – Fondateur associé de Comfluence et Alban VIREY – Directeur conseil chez Comfluence

Animé par : Isabelle Bourdet – Press Club

Lorsque l’on interroge les dirigeants sur les raisons pour lesquels ils ne sont pas actifs sur les réseaux, la réponse est assez unanime : 84% d’entre eux répondent le manque de temps ! Un business qu’on considère trop complexe à expliquer, un malaise vis à vis de l’effervescence des réseaux, la peur de la question sans réponse et la volonté de simplement livrer des informations sans entrer en conversation font qu’ils s’apparentent encore à une boite de pandore. Cette crainte est à l’origine du fait que deux tiers des dirigeants sont encore inactifs ou délivre aux publics une communication très lisse, quasi-exclusivement positive, avec au cœur de la démarche une tendance naturelle à mettre en avant le caractère « palpitant » du quotidien du dirigeant.

Un dirigeant peut-il aujourd’hui se passer d’incarner, affirmer et matérialiser la raison d’être de son entreprise et de ses valeurs sur les réseaux ?
Etre un dirigeant connecté améliore-t-il la réputation de l’entreprise ?
Les salariés s’attendent-ils à ce que les chefs d’entreprise utilisent ces plateformes ?
Être un leader connecté s’avère-t-il être un avantage compétitif d’importance dans la guerre des talents ?

C’est une grande responsabilité pour les dirigeants, mais aussi et surtout une grande opportunité d’incarner et de faire reconnaître, de façon sensible, le sens de l’action de l’entreprise.
Cependant, l’exercice est complexe. Le choix du ton, les formats les plus pertinents, la cohérence avec le « corporate » constituent autant de composantes d’un processus qui se construit dans le temps et nécessite une attention quotidienne.

Nous décrypterons les avantages et les inconvénients avec notre invité.

Membres du Press Club de France demandez à assister à ce débat: