Pour la libération des otages en Syrie

296

Le Press Club de France, le Press Club Brussels Europe et les Clubs de la Presse du Nord-Pas de Calais, de Languedoc-Roussillon, de Rennes et de Bretagne, de Hautes-Normandie, de Strasbourg et du Val de Loire appellent à la libération des journalistes otages en Syrie. Le grand reporter d’Europe 1 Didier François, le photographe Edouard Elias, Nicolas Hénin, journaliste pour Le Point et Arte et Pierre Torres, photographe indépendant.

On ne répétera jamais assez qu’il est de notre devoir de dénoncer de tels actes. On ne répétera jamais assez que nos initiatives et les cris de protestations que nous poussons ici ont toutes les chances d’être entendus par les otages.

Il faut briser le silence, il faut leur faire parvenir les marques de notre soutien et de notre solidarité, il faut les aider à ne pas perdre la notion du temps afin, comme l’écrit si bien Domenico Quirico, qu’ils «ne sombrent pas dans un puits d’où l’on ne ressort pas». Il y a urgence.