Renault : les 35 H c’est fini ?

325

C’est une première dans les usines Renault : l’allongement  de la « séance » de travail pourrait être mis en place dès janvier 2017. Après de longues négociations, tous les syndicats – sauf la CGT – ont accepté la dernière version du « contrat d’activité pour une performance durable en France » pour 2017 à 2019. En contrepartie, Renault s’engage à maintenir les postes et les usines en France, à investir 500 millions d’euros dans la robotisation et embaucher 3600 personnes en CDI d’ici trois ans. L’objectif : rendre le travail plus flexible, donc améliorer la productivité et la qualité.